Logement étudiant : 11 points à regarder lors de l’emménagement

Les petites tâches et vérifications administratives donnent toujours l’impression d’être beaucoup plus difficiles qu’elles ne le sont en réalité lorsque vous emménagez dans votre nouvelle résidence étudiante, en raison de leur caractère ennuyeux. Pourtant, elles ne devraient pas prendre autant de temps.

Pour vous en convaincre, nous avons mis en évidence 12 démarches ou points qui peuvent nécessiter votre attention lorsque vous emménagez dans un logement étudiant, avec des conseils pour que tout soit fait le plus rapidement possible.

1. Assurez-vous que l’inventaire à la remise des clés corresponde bien

Vous devriez recevoir un inventaire au début de votre location, qui indique l’état de votre chambre ou appartement étudiant et ce qui est fourni avec l’appartement (comme le mobilier et l’électroménager).

Il est dans votre intérêt que tout soit correct, car l’inventaire est utilisé pour déterminer si vous devez récupérer l’intégralité de votre caution lorsque vous quittez le logement. Si quelque chose est déjà cassé, vous ne devriez pas avoir à payer pour le réparer !

Il est également utile de prendre des photos de tout, afin de disposer d’un dossier personnel.

Les résidences Nemea sont d’ailleurs bien équipées et meublées, vous aurez pas de meubles à apporter lorsque vous poserez vos affaires.

2. Faites le point sur les services

Relever les compteurs d’électricité à l’arrivée, et regardez les informations dont vous avez besoin pour accéder à votre connexion Internet, si votre résidence n’en propose pas, renseignez-vous auprès des différents opérateurs, il est aussi possible de demander à votre opérateur mobile (selon votre forfait) une seconde carte SIM liée à votre forfait pour l’utiliser dans un routeur 4G qui vous permettra d’avoir du wifi dans votre chambre même si elle n’est pas équipée de la fibre ou de prise téléphonique.

En-dehors de ces services, certaines résidences proposent l’accès à une laverie, salle de sport ou à un local à vélo, renseignez-vous sur les conditions pour en profiter.

3. Déballez vos sacs

Il est temps de faire de ce logement votre chez vous ! Le déballage est assez intimidant, et vous risquez de ne pas vous aimer si tout a été jeté au hasard dans les valises et les sacs…

Occupez-vous d’abord de l’essentiel, c’est-à-dire des choses dont vous ne pouvez pas vous passer. Par exemple, déballez en priorité les vêtements et le linge de lit / bain avant les objets de décoration.

4. Nettoyez

Le logement doit être très propre lorsque vous emménagez. S’il n’est pas satisfaisant (ou s’il ne correspond pas à ce que l’on attend de vous lorsque vous emménagez, selon votre contrat), faites-en part à votre propriétaire.

Même s’il est d’une propreté éclatante, il est probable qu’il sera un peu sale lorsque toutes les affaires seront déballées. Il est beaucoup plus facile de maintenir la propreté que de la laisser se dégrader, alors passez l’aspirateur et passez un coup de chiffon une fois installé.

5. Faites un contrôle de sécurité

Ce point sera, je l’espère, abordé lors de la vérification de l’inventaire, mais assurez-vous que toutes les serrures fonctionnent et que les fenêtres ferment bien. Si vous avez le moindre doute, parlez-en d’abord à votre propriétaire.

Dans votre chambre, vous aurez probablement des affaires coûteuses, alors n’oubliez pas ce point.

6. Vérifiez les détecteurs de fumée et de CO

Une fois encore, cette vérification aura été effectuée avant votre emménagement, mais pour votre tranquillité d’esprit, vous voudrez peut-être la faire vous-même.

Assurez-vous qu’ils ont été installés là où ils doivent l’être. N’oubliez pas : il incombe au propriétaire de s’assurer qu’il y a au moins un détecteur de fumée / monoxyde de carbone dans votre logement.

7. Regarder le trajet pour vous rendre à l’université / dans votre école

Une fois installés, la rentrée ne devrai pas tarder, avant de choisir votre logement ou résidence étudiante vous avez certainement regardé sa proximité par rapport au lieu de vos études, vous pouvez désormais regarder cela plus précisément , avec les horaires de transports en commun, les abonnements associés ou tout simplement combien de temps cela prend pour faire ce trajet à pieds / vélo ou en voiture.

8. S’inscrire sur les listes électorales

Il s’agit d’une autre tâche administrative un peu moins drôle mais, là encore, elle ne prend pas beaucoup de temps. Si vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales, vous n’avez pas votre mot à dire sur la personne qui vous représente dans votre nouvelle ville étudiante – alors assurez-vous de vous inscrire sur les listes électorales. Si vous préférez continuer de voter dans la ville de vos parents, renseignez-vous sur les procurations, si des élections se tiennent lorsque vous ne pouvez pas rentrer dans votre ville natale.

9. Communiquez votre nouvelle adresse

Pour que vos cartes d’anniversaire ne finissent pas chez un inconnu, dites à vos amis et à votre famille où vous vivez !

En plus de tes proches, informe aussi les institutions qui sont en contact avec toi, comme ton université, ta banque et ton opérateur de téléphonie mobile.

10. Décorez !

Une fois toutes les tâches administratives réglées, vous pouvez maintenant vous concentrer sur la décoration de votre nouvelle chambre universitaire.

Si vous aimez la musique, vous pouvez décorer vos murs avec des posters de vos chanteurs ou groupes préférés. Vous pouvez également accrocher des photos de vos amis et de votre famille pour vous rappeler de rester en contact avec eux, même pendant la période stressante des examens. Veillez toutefois à vous assurer que cela ne laisse pas de marque sur les murs lorsque vous rendrez les clés à la fin de vos études.

11. Réévaluez votre budget étudiant

À moins que vous ne payiez exactement le même montant pour le loyer, les factures et les transports qu’une précédente année universitaire, cela vaut la peine de prendre le temps de faire le total de vos dépenses pour savoir de combien vous disposez pour vivre, pour vos repas et vos loisirs.