Développer des soft skills grâce à la pédagogie hybride

Aujourd’hui, l’éducation scolaire n’est plus l’unique élément que les entreprises ont envie de retrouver dans les potentiels candidats aux postes qu’elles ouvrent, tout un ensemble de soft skills, liées au travail en équipe ou tout simplement des états d’esprits tels l’audace, l’empathie, la créativité … peuvent être mises en avant pour se démarquer et apporter un plus aux équipes dans lesquelles on va devoir s’intégrer et à qui l’on va devoir apporter sa plus-value. Toutefois, ces soft skills ne sont pas vraiment développées dans les programmes du secondaire ou du supérieur, découvrons-les tout de suite ainsi que la méthode de pédagogie hybride utilisée par Startlab qui peut être déployée pour cet apprentissage.

Qu’est-ce que la pédagogie hybride ?

L’apprentissage hybride combine l’enseignement en face à face et en ligne en une seule expérience cohérente. Environ la moitié des sessions de cours proposées par Startlab se déroulent en classe, tandis que l’autre moitié est constituée d’élèves, étudiant en ligne. Bien que cela puisse sembler une formule simple, il faut beaucoup de planification pour s’assurer que l’hybride fonctionne bien, en permettant à ses deux formats de capitaliser sur les forces de chacun. Compte tenu des possibilités uniques que l’hybride peut offrir, la planification doit être abordée avec soin. Les enseignants doivent être familiers non seulement avec les forces de l’enseignement en ligne et en face à face dans leur propre droit, mais aussi avec la façon dont ils peuvent se nourrir l’un de l’autre à plus long terme. Côté support, StartLab se repose sur une webApp pour un apprentissage ludique en autonomie, couplée à des supports pédagogiques clés en main pour l’enseignant, en classe, et accompagnés d’une webSérie inspirante, le tout pour des sessions courtes (semaine) ou plus longues (semestre), avec, pour l’enseignant, tout ces supports, clé en main.

D’un point de vue bénéfices, les résultats sont assez clairs : non seulement les étudiants ont tendance à préférer la pédagogie hybride comme format de choix, mais les résultats d’apprentissage et la réussite scolaire sont meilleurs avec l’enseignement hybride qu’avec l’enseignement en face à face ou en ligne seul. L’une des principales raisons est la flexibilité, non seulement en termes d’utilisation du temps, mais aussi en ce qui concerne la manière dont les cours sont dispensés, la manière dont les étudiants peuvent s’impliquer dans le partage de connaissance et démontrer leur apprentissage, et la manière dont ils interagissent entre eux et avec l’enseignant, c’est pour cela entre autres que StartLab est soutenu par l’Onisep. Alors qu’avec la méthode d’enseignement en face à face ou en ligne, un format est choisi et utilisé exclusivement (et donc coupé des avantages de l’autre), l’apprentissage hybride peut offrir le meilleur des deux en une seule expérience unifiée.

Quelles soft skills peuvent ainsi être acquises ?

À l’aide de la méthodologie déployée par StartLab, les élèves et étudiants pourront découvrir ces compétences transversales, que l’on peut opposer aux compétences techniques, qui sont principalement enseignée dans les cursus classiques. Il s’agit là de compétences qui peuvent là ce mettre en pratique en projets de groupe et qui se rapprochent plus des interactions humaines de tous les jours dans le milieu professionnel et associatif, et surtout qui sont applicables quel que soit le secteur d’activité et le métier ciblé en fin de formation.
Il peut s’agir de compétences de communication tel que le storytelling, la prise de parole en public, l’écoute et l’empathie. Des compétences liée à la façon de penser, comme la curiosité, la gestion du risque, l’esprit d’équipe, la flexibilité, l’innovation, l’entreprenariat …

Toutes ces soft skills vous permettent de vous intégrer sur un lieu de travail, de vous mettre en avant, et également de mettre en avant vos collègues. Ces compétences non techniques sont si importantes qu’elles sont souvent la raison pour laquelle les employeurs décident de garder ou de promouvoir un employé plutôt qu’un autre, à compétences techniques égales.