Ce qu’il faut étudier pour devenir électricien

Après le collège, vous pouvez poursuivre votre parcours pour devenir électricien en vous inscrivant dans une formation approuvée par l’État dans une section spécialisée afin d’acquérir les compétences nécessaires pour obtenir un emploi dans ce domaine et votre CAP électricien. Pour être accepté dans ce cursus, vous aurez besoin du niveau scolaire brevet, et d’avoir un minimum d’un mois d’expérience dans le métier d’électricien à travers votre précédente expérience professionnelle ou 6 mois d’expérience dans le BTP ou l’industrie. En relation avec votre futur métier, vous aurez également besoin d’avoir des appétences à la vie de chantier et être mobile pour vous rendre sur vos futurs chantiers. Bien évidemment, votre santé ne doit pas vous empêcher d’exercer ce métier.

Pour commencer, les élèves apprendront ce qu’est l’électricité et comment elle fonctionne. De la façon dont elle est générée à la façon dont elle est distribuée d’un endroit à l’autre.

Les élèves prenant part à un cap électricité apprennent les réglementations concernant les installations électriques afin de s’assurer qu’ils savent comment répondre aux exigences en matière de câblage, de sécurité, de mise à la terre et d’installation de divers types d’équipements et de composants électriques.

Ils apprennent également les mathématiques nécessaires pour effectuer leur travail. Les électriciens utilisent les mathématiques de base pour faire des choses comme déterminer la quantité de fil dont ils ont besoin pour faire passer un conduit électrique d’un endroit à un autre. Ils utilisent également les pourcentages, les décimales et les fractions afin de pouvoir convertir divers types de mesures de puissance.

Certains des autres calculs impliquent un peu de mathématiques de niveau supérieur, mais uniquement les principes nécessaires pour effectuer le travail. Ne laissez pas une peur prédestinée des mathématiques vous empêcher de devenir électricien. Une fois que vos instructeurs auront expliqué le « pourquoi » des calculs et la manière dont ils sont effectués, vous comprendrez probablement. De nombreux étudiants au fil des ans peuvent en témoigner !

Les étudiants découvrent également les différences entre les exigences relatives aux travaux d’électricité résidentiels et celles relatives aux espaces de travail commerciaux et industriels.

Les étudiants obtiendront une formation pratique pour mettre en pratique ce qu’ils apprennent. Voici quelques-unes de ces choses :

  • Comment s’assurer que la sécurité passe avant tout
  • Comment utiliser les outils et les équipements utilisés dans le métier d’électricien, tels que les compteurs électriques, les outils électriques, les niveaux, les pinces, les testeurs électriques, les tournevis, les scies, les dénudeurs de fils et les coupe-fils.
  • Comment travailler avec les conducteurs électriques, y compris leur installation, leur entretien et le dépannage des problèmes qui peuvent survenir.
  • Comment installer des prises de courant, des luminaires, des disjoncteurs et d’autres composants électriques ?
  • Comment tirer les fils à travers les murs pendant et après la phase de construction ?
  • Comment calculer les quantités de circuits électriques
  • Comment plier des conduits de différentes tailles
  • Comment travailler en équipe et de manière autonome ?
  • Comment manipuler les fils sous tension en toute sécurité ?
  • Comment lire des plans et des schémas techniques ?

En outre, les élèves découvriront les diverses possibilités d’emploi dans le secteur de l’électricité. Les électriciens peuvent notamment travailler dans des maisons résidentielles, des propriétés commerciales, des usines de fabrication, des emplois dans le secteur public ou être indépendants.

En espérant que ces détails concernant ce métier d’électricien et la formation adaptée pour y parvenir auront permis de vous éclairer sur ce qui pourra vous aiguiller dans cette branche professionnelle.