Cinq façons d’aider votre enfant à développer son amour de la lecture

L’amour de la lecture peut être extrêmement précieux pour les enfants. Parmi les avantages de la lecture de loisir, on peut citer une meilleure connaissance générale, un impact positif sur les résultats scolaires, une meilleure capacité de lecture et l’enrichissement du vocabulaire.

En effet, les recherches suggèrent que le temps passé à lire pour le plaisir pourrait être un indicateur clé de la réussite future d’un enfant – plus important encore que le statut socio-économique de sa famille. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux parents soient intéressés par l’idée de rendre leurs enfants accros aux livres.

Mais certaines pratiques de lecture utilisées par les parents et les enseignants pourraient finir par dissuader les enfants de lire. D’autre part, il existe des preuves irréfutables que les enfants qui ne veulent pas lire pour le plaisir peuvent être influencés à le faire.

Lire à voix haute (et rendre la lecture passionnante)

La lecture à haute voix favorise l’amour des livres chez les enfants et les aide à devenir accros aux livres car ils associent la lecture au plaisir.

Dans l’étude d’Isang Awah qui portait sur un groupe d’enfants de 9 à 12 ans d’un club de lecture, chaque jour, un membre du personnel du club de lecture fait la lecture à voix haute aux enfants. La plupart des enfants ont déclaré qu’ils aimaient qu’on leur fasse la lecture et que le fait que quelqu’un leur fasse la lecture a éveillé leur intérêt pour le livre. Un garçon de l’étude a dit que ses parents lui faisaient régulièrement la lecture à voix haute quand il était petit, et que cela l’avait amené à aimer la lecture.

Cependant, certains enfants ont fait remarquer que la façon dont les livres sont lus à haute voix pourrait affecter leur plaisir de lecture. Il est important que la lecture soit faite d’une manière enthousiaste que les enfants trouvent intéressante.

Assurer l’accès aux livres

Les enfants qui ont facilement accès à des textes attrayants lisent plus.

À quelques exceptions près, les enfants de l’étude qui disposaient de beaucoup de matériel de lecture à la maison et à l’école lisent davantage pour leur plaisir et sont des lecteurs plus engagés que ceux qui ont des difficultés à accéder aux livres. Une petite fille a dit qu’elle aimait les bandes dessinées mais qu’elle ne pouvait pas les obtenir facilement. Elle pensait qu’elle lirait davantage si elle pouvait facilement se procurer les livres qu’elle aimait.

Les parents qui ne peuvent pas acheter de livres pour leur enfant pourraient l’emmener dans une bibliothèque publique et l’aider à emprunter des livres. Une autre option pourrait consister à télécharger des livres électroniques gratuits adaptés à la lecture des enfants.

Créer un espace de lecture

Il est important d’établir un espace confortable et une atmosphère propice à la lecture ainsi que de réserver du temps pour la lecture de loisir.

L’engagement des enfants dans la lecture dans l’étude d’Isang Awah a été affecté par des facteurs environnementaux tels que le bruit, la chaleur, les perturbations et les sièges inconfortables. Les résultats montrent également que les enfants sont susceptibles de lire avec plaisir et pendant plus longtemps lorsqu’ils sont dans un environnement de lecture agréable.

Pour permettre aux enfants de s’engager pleinement et de prendre plaisir à lire, les parents doivent créer un espace confortable et calme pour la lecture. Cela pourrait être aussi simple qu’un coin dans une pièce qui pourrait être décorée comme l’espace de lecture. Cela encouragera les enfants à prendre un livre et à passer un peu de temps dans le coin lecture.

Laisser les enfants choisir les livres

Dans l’étude, les enfants aimaient mieux lire et avaient plus de plaisir à lire lorsqu’ils choisissaient leurs livres. Lorsqu’ils étaient obligés de lire un livre choisi par un parent ou un enseignant, ils n’appréciaient pas toujours la lecture et parfois ne lisaient pas les livres. Une fille s’est plainte qu’elle n’aimait généralement pas les livres que son professeur de classe choisissait pour la lecture de loisir. « Parfois je m’en sors, parfois je ne le lis pas », a-t-elle déclaré. D’autres enfants se sont plaints de la même façon.

La liberté de choisir les livres conduit à une attitude positive envers la lecture, à un meilleur engagement envers le livre et à une expérience de lecture plus agréable.

En outre, les enfants doivent être autorisés à lire tout ce qui les intéresse, qu’il s’agisse de bandes dessinées, de magazines ou de poèmes. Dans le cas contraire, ils risquent de réduire leur potentiel de lecture récréative.

Parler des livres

Les discussions sur les livres sont un autre moyen de susciter l’intérêt des enfants pour la lecture et les livres. Toutefois, ces discussions doivent porter sur des livres susceptibles de plaire à l’enfant plutôt que sur les livres que vous, en tant qu’adulte, trouvez intéressants.

Beaucoup d’enfants de l’étude ont déclaré que les discussions sur les livres avec les parents, les amis et les membres du personnel du club de lecture les avaient amenés à lire certains livres. Certains d’entre eux ont déclaré qu’ils aimaient lire les livres recommandés par l’un ou l’autre des membres du personnel.

Les enfants qui ne sont pas intéressés par la lecture ont des sujets et des thèmes qui les passionnent, comme le sport, les films ou les animaux. Discuter de livres sur un sujet ou un thème que l’enfant trouve passionnant a toutes les chances d’aiguiser son appétit pour ce livre.

Lorsque les enfants trouvent la lecture amusante et agréable, ils sont susceptibles de passer du temps à plusieurs reprises avec des livres, de devenir des lecteurs engagés et de profiter des avantages de la lecture de loisir.