Les compétences requises pour le poste de data scientist

Le profil de data scientist se trouve en tête de classement des métiers les plus intéressants aux États-Unis. En plus des salaires les plus élevés, en France on retrouve des postes à des salaires allant de 35k à 60k€, l’expérience faisant passer les data analysts vers le statut de data scientist avec les années, la science des données est surtout un domaine réservé aux passionnés. Même si la demande en Europe reste timide, découvrez les compétences requises pour ce poste.

Les compétences requises

En général, un data scientist doit absolument maîtriser le langage R et le langage Python en sus de ses aptitudes en développement. Il doit être en mesure de créer ses propres outils en Python et de s’attaquer à des analyses de données non structurées comme les images, vidéos ou données textuelles. Pour une exception, les compétences en C++ ou en Java peuvent remplacer une expérience en Python. L’essentiel est que le candidat soit capable de coder et de travailler avec les outils d’analyse prédictive et statistiques, tout en sachant préparer ses données avant de lancer ses analyses. Sa

En dehors de ces compétences techniques, il est attendu d’un data scientist d’avoir un esprit critique permettant de l’aider dans l’analyse des données qui lui sont présentées, de façon objective et ainsi bien cerner la problématique de son sujet d’étude. Une fois son analyse effectuée, il doit avoir une communication efficace afin de transmettre son processus d’analyse et ses résultats aux équipes qui lui ont fourni ses données d’étude. Avec le temps, sa connaissance métier lui permettra de détecter plus rapidement les problématique, sa curiosité intellectuelle sera à ses côtés pour faire des parallèle entre ses analyses et ce qu’elles peuvent apporter à son entreprise, et guider ses collègues pour appliquer ses résultats.

Les expériences attendues

Afin de traiter les big data, il est primordial que chaque candidat ait une expérience des bases de données non relationnelles et des bases relationnelles. Le pré-requis reste le SQL tandis qu’un grand avantage est réservé au postulant ayant des compétences en Hadoop ou Spark. Les entreprises espèrent que les data scientists aient une expérience de l’apprentissage machine. Les 6 domaines principaux auxquels les data scientist doivent maîtriser sont SQL, Python, Hadoop, Hive, Java et R.

À lire aussi  Comment motiver les salariés autrement que par le salaire ?

Conseils indispensables

Les spécialisations courantes comme les mathématiques, sciences informatiques et statistiques proposent des formations liées à ce métier. Les personnes ayant une expérience en développement ou en informatique doivent s’acquérir des compétences statistiques. De nombreux programmes dispensent de formation intensive sur ces compétences spécifiques, proposant également aux data scientist de résoudre des problèmes complexes et de travailler sur des projets réels.

Quels sont les secteurs en demande de data scientist ?

Les secteurs d’activité où des postes de data scientists peuvent s’ouvrir sont principalement dans le secteur bancaire, dans la finance, les assurance, la santé, le retail et les différentes entreprises ayant des équipes marketing. Vous trouverez également des postes dans la recherche, tant côté secteur public que privé.