Comment bien préparer un voyage scolaire en Espagne ?

Un voyage scolaire offre l’occasion d’enseigner autrement en sortant du cadre fermé d’une salle de classe. Un voyage scolaire en Espagne par exemple peut permettre de pratiquer une langue vivante en situation. Ces expériences offrent également l’occasion de découvrir un nouvel environnement et de renforcer la cohésion et les liens entre les apprenants.

Cependant, un voyage de cette envergure n’est pas une mince affaire. Il requiert une grande organisation en amont. Heureusement, il est possible de se concentrer sur certains points pour planifier sereinement de telles expéditions. Comment réussir un voyage scolaire en Espagne ?

Définir clairement le projet

Tous les voyages scolaires doivent avoir des objectifs clairs. Ces voyages ne sont clairement pas l’occasion de prendre des vacances. Bien que les apprenants sortent du cadre un peu stressant des salles de classe, il ne faut pas oublier qu’un voyage scolaire est destiné à l’apprentissage.

C’est plutôt l’occasion de renforcer des acquis et d’apprendre de nouvelles choses. Un voyage scolaire en Espagne n’est pas non plus un voyage purement « linguistique ». Il peut servir à immerger les apprenants dans la culture du pays. Cela peut spécifiquement concerner :

  • l’art ;
  • la gastronomie ;
  • le sport ;
  • la géographie, etc.

Pour s’assurer de faire une sortie réussie, il peut être intéressant de prévoir une évaluation ou des thèmes à exposer à la fin du voyage.

Choisir la période et les destinations

L’Espagne est un pays avec un climat doux et propice aux voyages scolaires. Déterminer au préalable la période du voyage évite certaines surprises. Programmer un tel voyage pour l’automne peut s’avérer bénéfique à divers niveaux. Cette période est assez calme et moins chère comparée au printemps. Aussi, les acquis pourront être exploités pendant toute l’année scolaire.

Pour ce qui est des lieux à découvrir, le choix pourrait se porter vers la capitale de l’Espagne Madrid ou Barcelone. Un voyage scolaire éducatif à Barcelone permet notamment de visiter des musées avec la découverte de la Sagrada Familia ou encore du marché de la Boquería. La capitale de Catalogne à tant à offrir pour une bonne immersion des apprenants.

Madrid est connu pour son musée de Prado et le musée Reina Sofia entre autres. Chaque ville présente des opportunités, des paysages et des atmosphères différentes. Il ne faut pas oublier de se renseigner sur les heures d’ouverture et de fermeture des lieux sélectionnés pour le circuit.

À lire aussi  Votre guide pour un apprentissage en ligne réussi

Prévoir le budget et certaines formalités

Le budget s’établit en fonction des besoins du voyage. Il faut généralement prévoir les frais de transport, l’hébergement, la restauration et les frais de visites. Les organismes spécialisés dans les séjours linguistiques peuvent fournir des informations très utiles pour l’établissement du budget.

Se faire aider par des institutions spécialisées est également utile pour les préréservations et pour le paiement préalable des visites de sites touristiques.

Le financement du séjour peut venir des parents d’élèves ou de sponsors. Les élèves peuvent également contribuer au financement du voyage grâce à l’organisation de tombolas, de ventes de pâtisserie et d’autres petites activités.

Pour les formalités, tous les ressortissants européens doivent présenter une carte d’identité ou un passeport en cours de validité. Un voyage en Espagne ne requiert donc pas de visa pour les ressortissants de l’UE et de l’espace Schengen.

Par contre, un visa touriste est obligatoire pour les non-ressortissants de l’UE. Il n’y a pas vraiment de vaccin obligatoire à faire pour un tel voyage. Cependant, il vaut mieux renouveler son vaccin du tétanos puisque certaines visites pourraient se faire en pleine nature.

La collaboration des parents

Les parents peuvent être réticents à l’idée de laisser leurs enfants participer à de tels voyages. Pour cela, il faut tout prévoir afin de fournir le maximum d’informations possible aux parents. Les informations à fournir sont notamment :

  • le but du voyage ;
  • les bénéfices ;
  • la durée ;
  • le type d’hébergement ;
  • les documents à fournir.

Pour avoir le plus grand taux de participation possible, il est important d’associer les parents dès le début du projet. Plus il y a de participants, plus les charges individuelles à supporter sont amoindries. Cela se remarque d’autant plus pour le transport.

L’Espagne est sans aucun doute la destination de choix pour un voyage scolaire. Sa richesse culturelle et ses nombreux sites touristiques participent à créer une expérience inoubliable pour les apprenants. Il faut respecter les points évoqués pour conduire un voyage scolaire sans accrocs.